Vue d’ensemble des systèmes

Il existe des systèmes CFAO ouverts et fermés. Avec un système fermé, vous disposez d’un choix limité lorsqu’il s’agit des composants de la solution CFAO. Avec un système ouvert, vous avez bien plus de liberté pour  modifier la liste des composants. La politique de Roland a toujours été l’ouverture maximale. Vous pouvez utiliser n’importe quel scanner et logiciel CAO dans la mesure où vous pouvez créer un fichier .stl (Stéréolithographie) qui est un format industriel standard. Vous pouvez alimenter votre fraiseuse DWX en matériaux de votre choix ce qui est très important. Cette liberté maximalise votre compétitivité et vous assure un contrôle sur vos coûts de production.


COULEE

SCANNER 3D

CAO

FAO

MACHINE

PRODUIT


SCANNER 3D

Tout comme la fraiseuse et les matériaux de restauration, la technologie de numérisation a également beaucoup progressé en termes de vitesse, de précision, de convivialité et de polyvalence. Les scanners sont généralement fournis avec le logiciel CAO et il convient d’étudier les deux lorsque l’on choisit un scanner. Les scanners de laboratoire sont dotés  soit d’un laser à faisceau pour numériser un modèle ou projettent une lumière pour ensuite mesurer le résultat obtenu. Les modèles  onéreux sont en principe plus productifs du fait de leur vitesse et de leur capacité à numériser plusieurs dies. Certains appareils peuvent numériser les empreintes directement et créer un modèle virtuel à l’écran. Le modèle peut donc être réalisé   par une fraiseuse ou une imprimante 3D simultanément au fraisage de  restauration. Parfois, vous n’avez même pas besoin de modèle.

Pour en savoir plus



CAO

C’est le  logiciel CAO qui vous permet de construire la restauration à partir de l’empreinte ou du modèle  numérisé. Certains concepteurs de CAO affirment que 90 secondes suffisent pour construire une chape et la mettre en production. La mise en articulation virtuelle couplée à la numérisation de l’empreinte permet de travailler sans modèle. Qu’il s’agisse de fabriquer  une chape, une couronne complète, un bridge, un inlay/onlay, une prothèse partielle ou une barre d’implants, le logiciel  CAO est optimisé afin que le prothésiste l’assimile vite et le manipule en mode intuitif. 

Pour en savoir plus



FAO

Une fois la conception terminée, le fraisage doit être préparé. Le logiciel FAO vous permet de choisir le matériau désiré qu’il s’agisse d’un bloc déjà entamé ou d’un bloc neuf. Vous pouvez choisir manuellement la position de la future prothèse ou laisser le logiciel assurer l’orientation et le placement pour limiter au maximum la perte de matériau. De même les supports peuvent être mis en place manuellement ou automatiquement. Le logiciel FAO analyse la géométrie des restaurations voulues et évalue la meilleure stratégie concernant le trajet des outils (fraises) dans le matériau.

Pour en savoir plus



MACHINE

L’opérateur charge le matériau nécessaire et monte  les outils spécifiés par le logiciel FAO. La DWX50 et DWX4 assurent le changement automatique des outils de fraisage sans intervention manuelle. La fraiseuse reçoit les instructions du logiciel FAO et suit le  trajet  des outils. Le fraisage est véritablement la partie la plus automatisée du procédé de fabrication CFAO.  Une fois les préparatifs de fraisage terminés, l’opérateur peut passer au second lot de numérisations et préparer un second fraisage. La DWX peut même être configurée pour vous adresser un mail lorsque le fraisage est achevé!

Pour en savoir plus



PRODUIT

Les restaurations en zircone sont fraisées avant d’être frittées. Le matériau est donc relativement tendre ce qui raccourcit les temps de fraisage et prolonge la vie des outils. Pour durcir la zircone, il faut disposer d’un four à haute température. Au cours du frittage, la zircone subit un retrait pouvant atteindre 25%. Sur chaque bloc ou disque de zircone figure un facteur de retrait spécifique que l’on saisit dans le logiciel FAO afin de sécuriser l’adaptation finale. La zircone doit être frittée à haute température et il faut donc en tenir compte lors de l’achat d’un four.

Les restaurations finales peuvent être impressionnantes. La fabrication numérique procure une grande précision inégalée et bénéficie d’une gamme de matériaux toujours plus riche et performante. Le gain de temps peut être important et les prothésistes ont ainsi la possibilité de se consacrer à la partie esthétique ; les patrons de laboratoire ne sont plus rivés sur leur établi et peuvent davantage s’occuper de leur business. Lorsque les laboratoires passent au numérique, les dentistes notent la différence sur le plan de la qualité, des résultats, des délais de livraison  et du  service clients.